Méditer ou se libérer du connu

  • Posted on: 2 October 2017
  • By: admin-principal

Méditer c'est se libérer du connu. Le connu est le passé. Il ne s'agit pas de l'éliminer après l'avoir accumulé, mais plutôt de ne pas l'accumuler du tout. Ce qui fut ne peut être éliminé que dans le présent, et cela non par la pensée, mais par l'action de ce qui est. Le passé est un mouvement de conclusion en conclusion, auquel s'ajoute le jugement de ce qui est, prononcé par la dernière conclusion. Tout jugement est un règlement, et c'est cette évaluation qui empêche les esprits de se débarrasser du connu ; car le connu est toujours une appréciation, une définition. Le connu est l'action de la volonté, et la volonté en acte est le prolongement du connu, de sorte que l'action de la volonté ne peut jamais vider l'esprit. On ne peut acheter un esprit vide dans les sanctuaires des aspirations ; un tel esprit prend naissance quand la pensée devient consciente de ses actes, non lorsque le penseur devient conscient de la manière dont il pense.

Krishnamurti - La Révolution du silence