Savoir et Connaissance

  • Posted on: 6 March 2016
  • By: admin-principal

Le désir de nommer appartient à la manifestation. L'adulte comme l'enfant pose
mille et une questions. Celles-ci engendrent autant de problèmes. Et des
problèmes naissent les doutes, les replis et les incohérences. Ils peuvent durer
toute la vie, à moins que l'illumination les efface.

L'illumination est approche du Mystère. Tout savoir, qui ne s'est pas transmué
en connaissance, engendre l'ombre et l'obscurité. Toute logique barre la route,
là où les contradictions proviennent des niveaux sur lesquels on se tient
momentanément. Ce qui est vrai à un certain degré ne l'est plus au suivant.
Chaque échelon possède son silence, son éternité, sa liberté. L'échange n'est
donc possible qu'en raison d'une parité de plans. Comment l'atteindre et s'y
fixer, puisque le mouvement intérieur est incessant. Ce qui est compris dans
l'instant ne le sera plus dans celui qui suit.

C'est pourquoi le langage n'atteint que les parois, les enveloppes, les
revêtements. Le Mystère du dedans, le Mysterium Magnum, selon l'expression de
Böhme, échappe au dire, qu'il s'agisse de la parole ou de l'écriture. La
révélation intérieure met en marche vers...
Les méthodes, les techniques peuvent faciliter le cheminement jusqu'au jour où
on les abandonne. Il serait plus exact de dire qu'elles vous quittent
d'elles-mêmes lorsqu'elles s'avèrent inutiles. Au début, elles remplissaient un
rôle, ensuite elles deviendraient une charge. Elles s'intègrent dans les bagages
qui rendent le pas plus lent et qu'il convient un jour de déposer ... et
d'oublier.

Marie-Madeleine Davy - Le Désert Intérieur