L'Âme

  • Posted on: 6 March 2016
  • By: admin-principal

Un maître ancien dit que l'âme est créée entre "un" et "deux". Le "un" est
l'éternité qui est en tout temps unique et simple. Le "deux", c'est le temps qui
mue et se diversifie. Il veut dire que l'âme, par ses puissances supérieures,
touche à l'éternité, c'est-à-dire à Dieu, et par ses puissances inférieures,
elle touche au temps, par là elle est changeante et incline aux choses
corporelles, ce qui la prive de sa noblesse.Si l'âme pouvait, comme les anges,
connaître totalement Dieu, elle n'aurait jamais pénétré dans le corps. Si elle
pouvait connaître Dieu sans le monde, le monde n'aurait jamais été créé pour
elle.Le monde a été créé pour elle afin que les yeux de l'âme s'exercent et se
fortifient de manière à pouvoir supporter la lumière divine. De même que l'éclat
du soleil ne se projette pas sur la terre à moins d'être enveloppé dans l'air et
répandu sur d'autres choses, sans quoi les yeux de l'homme ne pourraient le
supporter, de même la lumière divine est d'une puissance si suréminente et si
claire que les yeux de l'âme ne pourraient la supporter s'ils n'étaient
fortifiés et portés en haut par la matière et les ressemblances et n'étaient
ainsi conduits et accoutumés à la lumière divine.

Maître Eckhart - Sermon "Consideravit semitas domus suae et panem otiosa non
comedit" (Proverbes 31,27)