La Découverte de la Réalité

  • Posted on: 1 October 2018
  • By: admin-principal

Il n'y a rien dans le monde qui porte en soi la plénitude, rien qui puisse répondre à vos aspirations ardentes, si ce n'est cette Immortalité, cette découverte de la Vérité. Mais quiconque voudra se mettre à la recherche de la Source de Sagesse, du Royaume du Bonheur où demeure la Vérité, devra tout d'abord apprendre à détruire son moi. Il devra commencer par sentir et par apprécier la grandeur de la véritable sympathie, cette sympathie qui naît lorsqu'on se sent un avec toutes choses, lorsqu'on ne vit pas une vie séparée des autres, lorsque, dans l'éphémère qui nous entoure, on perçoit l'Eternel; quand toute parole, toute personne, tout nuage qui passe dans le ciel et toutes les choses de la terre prennent un sens nouveau, ont un autre chant, donnent une autre joie, un bonheur différent. Alors seulement vous pourrez entrer dans le Royaume du Bonheur, où règne la douce fraîcheur des brises.
Car la personnalité et la Vérité ne peuvent cohabiter. Le chemin de la personnalité mène au chagrin, à la douleur, à ces vains plaisirs que nous appelons la vie, que nous prenons pour la réalité et que nous croyons durables. Mais la Vérité, elle, conduit au Royaume du Bonheur par l'oubli du moi inférieur - cette unité absolue de la vie, aussi bien mentale qu'émotionnelle, qui vous fait sentir et comprendre que l'on est une partie intégrante de l'Univers, que l'on soit en mouvement ou immobiles, actifs ou inactifs.

Krishnamurti - Ommen (Hollande), 1926