La Caverne du Coeur

  • Posted on: 6 March 2016
  • By: admin-principal

Les mystiques indiens enseignent que dans "la caverne du coeur" (en sanscrit : Hridaya Guhayam) réside la plus haute félicité et la forme la plus pure d'un amour dépassant les limites de toute sentimentalité personnelle. Un tel être ne désire plus rien car il "possède" toutes choses. Il est dit qu'il "possède" toutes choses, non dans une perspective égoïste, étant donné qu'il est devenu psychologiquement "non-existant". Il est dit qu'il "possède toutes choses" parce qu'il a découvert que son être vrai se confond dans ce champ cosmique de pure conscience et d'amour qui forme la réalité la plus profonde, la plus essentielle, la plus valable et la plus irremplaçable, de tous les êtres et de toutes les choses dont il n'est plus désormais distinct. Le masque de la séparativité s'est alors définitivement évanoui.
Tel est l'essentiel de la mutation psychologique et spirituelle se produisant parmi les images et les concepts de l'homme non libéré. Cette transformation permet de réaliser l'état d'amour véritable, qui est création continuelle au delà de toute évolution, en dehors de tout concept, au-delà de toute "progression". Etant complet en lui-même, l'Amour véritable n'a pas à "progresser". Il est intemporel. L'Idée de progrès ou d'évolution provient d'une identification inopportune au temps.

Robert Linssen - Spiritualité de la matière.