La Vie

  • Posted on: 6 March 2016
  • By: admin-principal

La vie apparaît comme un mouvement cyclique de régénération constante.
La vie, à travers ses apparences, est l'individuation des Fonctions cosmiques, incarnant dans l'individu les facultés assimilatrices et reproductrices.
Son apparence matérielle est le miroir de son activité dans les états principiels. Qui sait déchiffrer ce miroir peut connaître le jeu des Causes.
Mais sont fous ceux qui veulent asservir ces puissances vitales pour des pouvoirs personnels ;
le Sage épouse l'harmonie, acceptant les mouvements contrariants qui l'aident pour sa libération ;
et le Monde admire le fou, mais la mort termine sa vie ;
et le Monde raille le Sage... mais sa mort est l'entrée dans la Vie indestructible.
Or la question subsiste : " Qu'est-ce que la Vie ? "
La Vie est la Présence Divine, le Verbe fait corporel dont le "devenir" est genèse.
Le "corporel" animé subit un courant irrésistible issu de la coïncidence de Puissances cosmiques, dont il réfléchit les fonctions dans la matière.
La forme est destructible, mais la Vie ne l'est pas : elle ne connaît pas de mort. Impitoyable elle détruit le mortel, décomposant ce qui est destructible. Mais il reste l'indestructible.
La Vie est la conscience, qui s'étend en élargissant les limites de la forme.
A l'homme est donné le pouvoir de générer, de son vivant, son être immortel.

Isha Schwaller de Lubicz - L'Ouverture du Chemin